Alain Soirat généalogiste    
Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn
Le Temps du 26 décembre
On écrit d’Aix à la Gazette du Midi :
On a des détails sur l’assassinat de Charleval.
Il y avait désunion dans le ménage MOUCAN, et la femme MOUCAN était retournée à Cadenet, chez son père. Elle revint à Charleval avec celui-ci pour expulser son mari du café du Bœuf d’Or, qu’il avait continué à tenir.
MOUCAN résista et poursuivit nuitamment sa femme et son beau-père sur la route de Cadenet qu’ils avaient reprise, montés en boguey. MOUCAN tira deux coups de révolver à sa femme, qui tomba dans le véhicule. Son beau-père, qui se précipita aussitôt sur lui, reçut deux coups de révolver et des coups de couteau.
Alors la femme MOUCAN, qui n’était que blessée, voyant son père en danger, saisit un pistolet qu’elle avait apporté, et ajusta son mari ; mais le coup ne partit pas, et celui-ci lui ayant enlevé son arme, la déchargea sur elle, lui donna en outre des coups de couteau et disparut dans les champs, après avoir blessé une femme CASTOR, qui accompagnait sa femme, d’un coup de pistolet.
Quelques temps après, les blessés, abandonnés sur la route, furent recueillis par un voiturier.
L’assassin fut arrêté le lendemain. En voyant venir les gendarmes, il se tira deux coups de pistolet sous le menton, et se fit une horrible blessure, qui ne paraît pas toutefois devoir être mortelle.
La situation de la femme MOUCAN et de son père n’est pas désespérée. On pense que leurs blessures, quoique graves, ne sont pas mortelles.
La femme CASTOR est morte du coup de pistolet reçu dans le dos.

L’enquête généalogique :
Joseph Jean Baptiste MOUCAN, propriétaire agriculteur, domicilié à Cadenet (Vaucluse), où il est né le 1er avril 1825, fils de Joseph Jean Baptiste, propriétaire agriculteur à Cadenet, et de Marie Magdelaine ROUX, décédée à Cadenet, le 23 août 1825, veuf en première noce de Marie Thérèse Claire Françoise RIVIER, décédée à Cadenet, le 20 novembre 1850, s’est marié à Cadenet, le 29 novembre 1855, avec Joséphine Claudine NOYER, domiciliée avec ses père et mère à Cadenet, où elle est née, le 10 octobre 1838, fille de Joseph, cafetier, et de Thérèse VALLON.
Émile Henri MOUCAN, fils de Jean Baptiste, cafetier, âgé de 42 ans, et de Claudine NOYER, âgée de 27 ans, est né dans le café du Bœuf d’Or, à Charleval (Bouches-du-Rhône), le 18 décembre 1865.
Jean Baptiste MOUCAN, cafetier, domicilié à Charleval, âgé de 40 ans, né à Cadenet, est décédé à l’Hospice d’Aix-en-Provence (Bouches-du-Rhône), le 21 décembre 1865.
Émile Henri MOUCAN, âgé de 13 jours, natif de Charleval, fils de Jean Baptiste, cafetier, décédé, et de Claudine NOYER, est décédé 25 rue Tuilerie, au domicile de son père nourricier, Paulin FINEL, âgé de 54 ans, à Charleval, le 31 décembre 1865.
Joseph Jean Baptiste MOUCAN, ménager, domicilié à Cadenet, où il est né, le 15 mars 1798, fils de défunt Charles, manouvrier, et de Catherine GUIRAN, s’est marié à Cadenet, le 9 février 1820, avec Marie Magdelaine ROUX, domiciliée et née à Cadenet, le 1er septembre 1802, fille de défunt Pierre, blatier, et de Catherine RAVEL.

Support : BNF Gallica, AD des Bouches-du-Rhône, AD du Vaucluse,Géoportail
info passion logo-240px
info soirat-240px
info pasarea-240px
Aller au haut