Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn
Le Constitutionnel du 19 décembre
Plusieurs journaux, en annonçant la mort, à Rome, de M. le docteur RAMOLINO, parent et médecin de la mère de l’Empereur Napoléon Ier (Mme Loetizia RAMOLINO), ont affirmé « qu’il était le dernier membre de la famille. » C’est une erreur. Cette famille est encore représentée, dans la ligne masculine, par M. RAMOLINO, capitaine à l’escadron de gendarmerie des chasses de l’Empereur, et, dans la lignée féminine, par M. LÉVIE, propriétaire à Ajaccio (Corse), qui a obtenu, en 1837, l’autorisation de joindre à son nom celui de RAMOLINO.


L’enquête généalogique :
Nicolas Joseph Marie RAMOLINO, fils de François Augustin, propriétaire et officier en retraite, âgé de 42 ans, domicilié rue Notre-Dame, à Ajaccio (Corse-du-Sud), et de Marianne RECCO, est né à Ajaccio, le 22 mars 1821.
François Augustin RAMOLINO, lieutenant en retraite, domicilié rue du Centre, à Ajaccio, où il est né, le 7 avril 1779, fils de Nicolas, absent, dont le dernier lieu de résidence est ignoré, et d’Éléonore COSTA, décédée à Ajaccio, le 30 novembre 1789, s’est marié à Ajaccio, le 5 novembre 1818, avec Marianne RECCO, née le 20 avril 1798, à Ajaccio, fille de Pierre François, et d’Ange, décédée le 30 juillet 1796, à Ajaccio.

Support : BNF Gallica, AD de la Corse-du-Sud, base Léonore
Gallica GALLICA
Geneanet
GÉNÉANET
Google
GOOGLE
info passion logo-240px
info soirat-240px
info pasarea-240px
Aller au haut