Alain Soirat généalogiste    
Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn
Le Journal des Débats du 20 novembre
On lit dans le Mémorial de l’Allier :
Le 12 novembre, un accident est arrivé sur le canal latéral à la Loire, près de l’abbaye de Septfons. Une famille de haleurs se trouvait couchée dans les cabanes de deux bateaux chargés de charbon, lorsque, vers deux heures du matin, l’eau ayant baissé, l’un des bateaux porta d’un côté sur la terre près de la rive, et de l’autre s’inclina suivant le niveau de l’eau.
En un clin d’œil il fut submergé, et un enfant de vingt-deux mois disparut avec lui.
Malgré les recherches les plus actives, le corps de cet enfant n’a pu être retrouvé que deux heures après. Le malheureux père a plongé plusieurs fois, mais en vain, et le long séjour qu’il a fait dans l’eau a mis un instant ses jours en danger.

L’enquête généalogique :
Auguste QUARTIER, âgé de 2 ans, domicilié et né à Bourges (Cher), fils de François, et de Magdeleine BUSSON, haleurs, domiciliés à Bourges, est décédé le 12 novembre 1865, dans un bateau placé dans le canal, à Dompierre-sur-Besbre (Allier).
François CARTIER, drapier, domicilié et né à Bourges, le 5 novembre 1808, fils de Louis, drapier, et d’Hélène POPINEAU, domiciliés à Bourges, s’est marié en cette ville, le 23 janvier 1843, avec Magdeleine BUSSON, domiciliée et née à Bourges, le 24 février 1823, fille de Françoise BUSSON, marchande domiciliée à Bourges.
Louis CARTIER, drapier, âgé de 33 ans, domicilié et né à Bourges, fils de défunt Guillaume, et de Catherine VILAIN, s’est marié à Bourges, le 27 février 1808, avec Heleine POPINEAU, âgée de 22 ans, née à Bourges, fille de défunt Edme, et de Marguerite LASNIER.

Support : BNF Gallica, AD de l’Allier, AD du Cher, Geneanet
logo geneanaute
Portail généalogique
info passion logo-240px
info soirat-240px
info pasarea-240px
Aller au haut