Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn
Le Constitutionnel du 2 novembre
On écrit de Gaillac (Tarn) que M. le docteur RIGAL, ancien membre de l’Assemblée Constituante et un des praticiens les plus distingués du Midi, vient de mourir après une longue maladie.
 
L’enquête généalogique :
Joseph Jean Antoine RIGAL, docteur en médecine, membre du conseil municipal, correspondant de l’Académie Impériale de médecine, chevalier de la Légion d’Honneur, né à Gaillac (Tarn), le 19 fructidor de l’an 5, fils des défunts Jean Jacques, docteur médecin, et de Catherine LONGAIROU, veuf de Marie Adèle CROUZET, est décédé en son domicile, rue Saint-Jean, à Gaillac, le 27 octobre 1865.
Jean Jacques RIGAL, maître en chirurgie, membres de diverses académies de médecine et de sciences, domicilié à Gaillac, fils de Louis et Françoise TOURNIÉ, décédés paroisse Puy-Saint-Georges, à Saussenac (Tarn), s’est marié à Gaillac, paroisse Saint-Pierre, avec Catherine LONGAYROU, domiciliée à Gaillac, fille de François, négociant, et de Françoise LABORDERIE

Support : BNF Gallica, AD du Tarn, Geneanet, Geoportail, Gencom
Gallica GALLICA
Geneanet
GÉNÉANET
Google
GOOGLE
info passion logo-240px
info soirat-240px
info pasarea-240px
Aller au haut