Alain Soirat généalogiste    
Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn
Le Petit Journal du 6 octobre
Une vieille femme de soixante-douze ans, dit le Journal de l’Aisne, se trouvait, il y a quelques jours, dans un champ d’asperges situé près du faubourg de Vaux (Laon). Les branches jaunies de ces plantes portant de longs rameaux couverts de graines cachaient entièrement la pauvre femme occupée à ramasser de l’herbe.
Elle était courbée et personne au loin ne pouvait soupçonner sa présence à cet endroit. Un chasseur, que la poursuite de perdreaux avait attiré auprès d’elle, était aux aguets et attendait en silence que son chien eût fait lever le gibier pour le mettre en joue ; en effet, le gibier se lève, le coup part ; mais la femme COUTURIER, c’est ainsi qu’elle se nommait, est saisie d’une frayeur mortelle ; elle ignorait qu’un chasseur fût auprès d’elle ; le coup de fusil la renversa de terreur et elle ne reprit ses sens que très difficilement. Une fièvre est survenue à la suite, et depuis la malheureuse a succombé.

L’enquête généalogique :
Marie Cécile Salaberge Félicité MAHIEUX, manouvrière, âgée de 68 ans, née et domiciliée à Vaux sous Laon, commune de Laon (Aisne), fille des défunts François et Florimonde BLED, épouse de Gobert Joseph Aimé COUTURIER, est décédé à Vaux sous Laon, le 30 septembre 1865. Joseph Edouard COUTURIER, manouvrier, âgé de 40 ans, domicilié à Laon, fils de la défunte, déclare le décès.
François MAYEUX, fils de François, vigneron, et de Marie Louise BOUDINOT, s’est marié à Vaux sous Laon, le 3 novembre 1790, avec Florimonde BLED, fille de Charles, vigneron, et de Margueritte MAURICE. Charles BLED, vigneron, frère de l’épouse et Antoine RAULAIN, maître cordonnier, beau-frère de l’épouse, sont présents et signent.

Support : BNF Gallica, AD de l’Aisne, Geoportail
logo geneanaute
Portail généalogique
info passion logo-240px
info soirat-240px
info pasarea-240px
Aller au haut