Alain Soirat généalogiste    
Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn
exigerEn lisant des messages sur plusieurs forums, tweets, blogs et autres listes de discussion je m'aperçois que, souvent, les préposés à la fourniture d'archives, qu'ils soient dans les associations, les archives départementales, les mairies ou bibliothèques, sont conspués, voués aux affres de la pire des fonctionnarisation et affublés de caractères propres à faire fuir l'orc moyen.

Je m'en sens fort frustré, n'ayant jamais pu m'affronter à ce type de personnage ! Certes je me suis trouvé dans des petites ou grandes mairies qui n'avaient pas vraiment ni le temps ni la possibilité au milieu d'autres tâches de dévoluer une personne à mon entière disposition et sur le champ, mais avec compréhension et patience, je suis toujours arrivé à trouver un terrain d'entente et obtenir les précieux documents tant convoités.
Nous avons pris l'habitude d'être servi commercialement et d'exiger, sans demander ni échanger, sans comprendre. On rencontrera le même généalogiste pestant contre les archives de tel ou tel département, d'un bout à l'autre de la France, exigeant des mairies qu'elles fournissent à sa demande, sur le champ, tous les documents possibles et s'étonnant que de Brest à Strasbourg il reçoive les mêmes fins de non-recevoir, invoquant alors son "bon droit" relatif à la fourniture obligatoire, au "bon citoyen" qu'il est, des dits documents. Un tant soit peu de recul et d'analyse, une légère modification du comportement, entraîneraient de biens meilleurs résultats, voire une aide substantielle volontaire.
Demander plutôt qu'exiger est une démarche à laquelle j'adhère et qui m'a souvent valu le fauteuil du maire, un café et tous les registres à ma disposition à la place d'un "écrivez, nous vous répondrons" laconique.
Je pense réellement que tous les personnels relevant des mairies, des archives, des bibliothèques, incluant aussi les bénévoles des associations sont à notre service, ils le prouvent maintes fois, mais ils ne sont en aucun cas à nos ordres, et nous n'avons d'eux aucune sorte d'exigence à leur imposer quand nous n'avons pas la moindre connaissance de ce qui est en leur capacité de faire. Prendre le temps de s'entretenir avec chacun, de connaître les impératifs, les horaires, les possibilités est primordial et passe avant l'exigence de la fourniture d'un document.
Mais ça, c'est tout simplement du bon sens, de l'éducation, de la politesse. Beaucoup d'entre nous en sont porteurs, évitons de développer les réflexions de ces nantis du bon droit qui font plus de mal que de bien à nos échanges.

Illustration from Photo Libre
logo geneanaute
Portail généalogique
info passion logo-240px
info soirat-240px
info pasarea-240px
Aller au haut