Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn
soldat bernard francoiseIl est des histoires et des faits divers pour lesquels mon imagination me conduirait facilement à dépeindre des scènes passées. Ainsi, dans le fait divers qui suit, je vois tout à fait la scène entre ce brave sergent et la jeune demoiselle venu se présenter pour effectuer sa période militaire ; et l'état d'urgence : il faut faire disparaître tout cela, qui s'en suivra.
En effet, l'administration militaire convoquait un François BERNARD, et c'était une Françoise BERNARD qui se présentait!

Changement de sexe ou erreur de l'officier d'état-civil, les faits ne me sont pas connus. Un petit tour aux archives départementales de la Corrèze permettrait de résoudre le cas puisque la date du jugement de modification de l'état-civil est mentionnée sur son acte de naissance et la fiche matricule du soldat François.

Toujours est-il que la presse de l'époque, encline à gratter là où ça chatouille, évoque le cas :
"Brive (par dépêche). - Par suite d'une erreur de l'état-civil, Mlle Françoise BERNARD, née à Ségur en 1884 et habitant actuellement avec ses parents le hameau de la Marzelle, commune de Beyssac, a été convoquée ces jours derniers au 14e régiment d'infanterie à Brive, comme soldat de droit, ne s'étant pas présentée au tirage au sort ni au conseil de révision.
"A la caserne, le sergent de garde ne voulut pas la recevoir et finalement on l'envoya au parquet pour faire rendre d'urgence un jugement rectificatif d'état-civil."

L'acte de naissance est bien au nom de François, de sexe masculin. René DUBOIS, l'officier d'état-civil de la commune de Ségur, en l'absence du maire, Henri BREUIL, un menuisier de 49 ans, et Pierre LAMOUR, jeune instituteur communal, témoignent de la déclaration d'Etienne BERNARD, cultivateur venu déclarer et présenter son enfant.
Nous sommes le 3 décembre, l'enfant est né le 1er, est-il réellement présenté ? Il fait froid ... René DUBOIS respecte-t-il la procédure ? Il remplace le maire depuis la mi-octobre. Ce n'est pas lui qui rédige l'acte, son écriture, dans la mention au dessus de sa signature, n'est pas celle de l'acte.

Le registre matricule du soldat François(e) BERNARD est fort laconique, outre son état-civil, on apprend qu'il est bon pour le service mais absent et que dans le détail des services et mutations diverses il est mentionné : "Déclaré du sexe féminin par jugement du tribunal civil de Brive en date du 1er février 1905". On notera toutefois qu'il n'est fait mention nulle part d'une réforme, d'un ajournement, d'un retour dans les foyers ou d'une quelconque incapacité à être militaire ... et que dans la partie concernant les époques à laquelle l'homme doit passer dans les différentes phases militaires, il est mentionné 1er octobre 1908, réserve de l'armée active, 1er octobre 1918, armée territoriale, 1er octobre 1924, réserve de l'armée et enfin libération du service militaire le 1er octobre 1930 !
Françoise BERNARD décèdera à l'âge de 88 ans, sans avoir fait son service militaire.
Gallica GALLICA
Geneanet
GÉNÉANET
Google
GOOGLE
info passion logo-240px
info soirat-240px
info pasarea-240px
Aller au haut