News
illus 041C'est tendance, bien entendu ! Les concepts d'un côté et de l'autre prennent aussi l'ascendance sur nos poussièreuses généalogies, en attendant une fulgurante descendance ... Et le machinwashing fait partie de la tendance.
Cette notion, très utilisée par les grandes marques pour se targuer, par exemple, de plus d'écologie, c'est le greenwashing, un mea-culpa de la si précieuse communication d'entreprise ; et elle me donne l'impression de conquérir la généalogie. Certes nous n'en sommes pas encore au cassoulet certifié généalogie 221F parce que c'est la recette officielle des ancêtres du traiteur local, mais ... les débuts sont prometteurs et l'on voit quelques généalogistes, des associations, des sites web orner leurs devantures de nouvelles orientations, toutes généalogiques, et pour le plus grand bien de tous, nous accédons au généawashing. Le moindre prétexte à inclure la généalogie dans le moindre interstice culturel, historique, éducatif etc. où il fera le plus grand bien à tous, petits et grands, et surtout à son créateur qui se targuera d'une mission certes pas divine, mais pas loin ...
Le généawashing traite ainsi de tout et passe à la moulinette du blanchiment un vaste ensemble de domaines qui font la richesse de cette discipline, nous les avons déjà évoqués : histoire, onomastique, géographie, ethnologie etc. Ainsi si tout est prétexte à faire de la généalogie, tout ne devient pas généalogie et cette miraculeuse machine à laver, et souvent à déteindre, le linge de nos ancêtres ne doit pas nous faire transformer notre passion en une paranoïa aveuglante. J'avais déjà évoqué cette attitude lors d'un article à propos de ce que l'on nomme "Tunnel vision" chez les gamers (voir ici). Si nous justifions toute nos actions et nos positions autour de la généalogie, nous finirons par ne plus voir, comprendre, appréhender ce qui se passe autour de nous.

illus 009Entre 1897 et 1911 un certain nombre de crimes liés à la dynamite se sont déroulés dans le Gard. La plupart ont été commis dans des endroits proches de lieux où l'on utilisait souvent ce type d'explosif. La gendarmerie n'a pas toujours pu résoudre ces délits, pour certains aussi étranges et sans revendication, que d'autres ont été d'une violence inouïe dans leur utilisation.

Six petites histoires tirées des rapports de nos valeureux gendarmes, à cheval sur le XIXème et le XXème siècle, et d'une recherche familiale pour certains protagonistes :

Le 23 juillet 1897, les gendarmes Léon ROYER et Ernest JOYEUX, de retour de leur patrouille de nuit sur la commune de Saint-Paul-la-Coste, à quelques kilomètres d'Alès, dans le Gard, sont surpris par une détonation venant de dessous leurs chevaux, alors qu'ils sont sur la route nationale 107 bis, à hauteur de la Blaquière, sur la commune de Cendras.

gen coup press illus 0023Le dernier volume consacré aux coupures de presse de l'année 1865 étant terminé, je vous propose ci-après les noms et les lieux qui sont référencés.
Pour rappel, ces coupures de presse sont extraites, pour chaque jour de l'année 1865, des principaux journaux de l''époque, et sont suivies d'une rapide étude généalogique du ou des protagonistes cité dans l'article.
En majuscules, les noms de famille, avec la précision s'ils sont étudiés ou cités et en minuscules, les lieux.

Abainville
Abbeville
ABD-EL-KADER-BEL AOUFI
ABRANI (étudié)
ABRIOUX
Accolay
ADAM (étudié)
ADERER (étudié)
AGERON (étudié)
AGERON GAILLARD (étudié)
Aguilcourt
AGULHON
Ailhon
AILLET (étudié)

illus 023Le généalogiste est, comme nous le savons tous depuis quelques temps déjà, une personne qui effectue des recherches sur la filiation des individus. Et, comme nous l'avons également dit plusieurs fois, ces recherches se complètent en de nombreux domaines pour arriver à une Histoire familiale ; mais cette quête n'est pas une évidence pour tout le monde. En effet, nous croisons dorénavant sur les différents réseaux auxquels nous sommes interconnectés, un grand nombre de généalogistes aux buts peu précis, aux ambitions délirantes, aux collections exhubérantes. Venant de leur part on ne peut que s'attendre à une vague information concernant un de leurs 250.000 individus recensés pour l'instant.
Ces énormités, ces entités généalogiques dégoulinant de toutes parts d'une apocalyptique mise en relation avec des personnages aussi différents qu'Attila, Charlemagne, l'abbé Pierre, Mireille MATHIEU ou Mickey, proviennent de multiples fichiers, de logiciels et sites proposant une aide "précieuse" afin que vous réalisiez le plus parfaitement possible votre généalogie.
Et nous constaterons la disparition de l'imaginaire, de la créativité, de la curiosité. Le généalogiste va s'appliquer à trouver quelques relations pré-mâchées et vous les resservir toutes chaudes enveloppées dans le même papier que celui du voisins du dessus et de la voisine de gauche ! Heureusement, nous ne sommes pas comme cela.
Internet, les logiciels, les réseaux, les bases de données sont là pour nous aider, nous guider, permettre de dénouer des liens pour lesquels il nous aurait fallu des mois, voire des années, de recherche. Mais lorsque tous les éléments sont retrouvés, classés et répertoriés, leur communication ne doit plus être le seul fait d'une machine à fabriquer des lignes de caractères indigestes pour les uns, monotones pour les autres, déjà vues pour la plupart.

Gallica GALLICA
Geneanet
GÉNÉANET
Google
GOOGLE
info passion logo-240px
info soirat-240px
info pasarea-240px
Aller au haut