Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn
Le Siècle du 5 novembre
La cour d’assises de la Mayenne vient de condamner, par contumace, aux travaux forcés à perpétuité et à 3000 fr. d’amende, le nommé Gabriel Jean Marie CHOTARD, âgé de 50 ans, né à Précigné (Sarthe), ex-notaire à Château-Gontier. Cet ancien officier ministériel était poursuivi pour de nombreux abus de confiance.
Dans la même audience, le nommé Michel René FORTON, âgé de 63 ans, ex-maire de Pré-en-Pail et suppléant de la justice de paix, accusé de faux en écriture publique, également en fuite, a été condamné aux travaux forcés à perpétuité et à 100 fr. d’amende. (Union de la Sarthe.)

L’enquête généalogique :
Gabriel Jean Marie CHOTARD, fils de Gabriel Marie Guy, notaire royal, âgé de 26 ans, et d’Eulalie FAYAU, est né à Précigné (Sarthe), le 31 juillet 1814.
Gabriel Marie Guy CHOTARD, notaire, âgé de 25 ans et 6 mois, né paroisse Notre Dame de l’Assomption du Cap, à Saint-Domingue, domicilié à Précigné, fils de défunt Gabriel François, et de Marie Rose MANDAIN, domiciliée à Précigné, s’est marié à Châteauneuf-sur-Sarthe (Maine-et-Loire), le 18 octobre 1813, avec Eulalie FAYAU, propriétaire, domiciliée et née à Châteauneuf-sur-Sarthe, le 28 vendémiaire de l’an 3, fille de Charles Marie, juge de paix du canton de Châteauneuf-sur-Sarthe, où il est décédé le 22 août 1812, et de Marie DUBOIS, domiciliée à Châteauneuf-sur-Sarthe.
Gabriel Marie Guy CHOTARD, fils de Gabriel François, et de Marie Rose MANDAIN, est né au Cap, à Saint-Domingue, vers le 16 mars 1788. Il a été baptisé au Cap, le 27 avril 1788, à l’âge de 6 semaines.
Gabriel Marie Guy CHOTARD, propriétaire, âgé de 81 ans, né au Cap, à Saint-Domingue, fils des défunts Gabriel et Marie Rose MANDAIN, époux d’Eulalie FAYAU, est décédé en son domicile, rue Saint-Nicolas, à Sablé-sur-Sarthe (Sarthe), le 25 juin 1869.

Support : BNF Gallica, AD de la Sarthe, AD du Maine-et-Loire, ANOM, Geneanet, Geoportail
info passion logo-240px
info soirat-240px
info pasarea-240px
Aller au haut