Alain Soirat généalogiste    
Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn
acquerir domaineComme régulièrement, je suis en train de farfouiller dans les innombrables fichiers que je range précieusement dans divers endroits de mon disque dur. Et, immanquablement, je me passionne pour un vieux machin qui est là depuis des années.
Le dernier en cours est un fichier PDF nommé "sites" et classé dans mes aides et ressources. Il s'agit d'une liste de plus de 1200 sites gentiment répertoriés par un de ces stakhanovistes de la souris parcourant inlasablement le web à la recherche de la moindre association de lettres comportant G, É, N, É et A. La liste est, bien entendu, assez ancienne, la mise à jour étant du 23 juillet 2002, 13 ans en arrière, énorme !
C'est une sorte de fourre-tout, non classé, mais où le contenu du lien est explicité, bien souvent un numéro de département seulement.

Mais au-delà de cette énumération, dont on a tous les droits de s'interroger quant à sa finalité et pertinence, j'ai été, encore une fois, saisi par l'éphémère d'un grand nombre de recherches contemporaines. En effet sur les plus de 1200 adresses citées, je pense, parce que je n'ai pas tout testé, que 80 à 90% sont inexploitables, les adresses ne renvoyant, dans le meilleur des cas, qu'à un revendeur de domaines, au pire, à une page d'erreur.
Abandon de site, changement d'adresse, rachat par un concurrent ... les cas ne manquent pas, et le généanaute de se retrouver le bec dans l'eau parce que l'adresse mentionnée n'est plus valide.
Certes on se rabattra sur les éventuels éléments disponibles dans le libellé de ladite adresse, mais là, encore une fois, l'habitude de se donner un pseudo pour être plus en sécurité (MDR), sur internet va nous faire chercher un bon moment !

Le généalogiste est donc en train d'adapter son métier aux nouvelles technologies ; comment retrouver ses ancêtres, cousins et autres belles-soeurs sur la toile ? Comment récupérer les données patiemment amassées par la tante Euphrosine, décédée depuis lors, et pour lesquelles j'obtiens, à l'adresse web qu'elle avait donnée "Error 404" ?
Sans compter les innombrables sites recommandant le non moins remarquable site répertoriant les non moins remarquables adresses des meilleurs sites webs de généalogie : 95% de liens en erreur !

De solution, il n'y en a pas. Beaucoup de ces généalogistes qui mettaient leur généalogie en ligne aux adresse perso.machin.fr ou chez.bidule.com etc ... se sont réfugiés chez de grands sites accueillant des millions de données dans une uniformité sanitaire digne d'un bloc opératoire et pour lequel l'abonné à le droit de mettre une photo d'identité, un bandeau à choisir parmi dix autres, une couleur d'écriture différente ainsi que cinq photos originales. Ne nous plaignons pas, au moins, on trouve des éléments, c'est insipide, sans saveur, mais cela a le mérite d'être là.
C'est un peu comme la cuisine, il y a celle qui vous nourrit, et puis il y a l'autre ...
logo geneanaute
Portail généalogique
info passion logo-240px
info soirat-240px
info pasarea-240px