Alain Soirat généalogiste    
Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn
ilus lucaIl y a quelques jours je ramenais mon fils de la fac de Vauban où il suivait un cours sur l'histoire romaine, en parallèle de ses études de sciences.
Tout en discutant de ces passerelles entre différentes disciplines, j'arguais du fait qu'il aurait peut-être été bon pour nous, généalogistes, d'avoir quelques notions de génétique, en lui faisant remarquer que les généalogistes du futur travailleraient sur des fichiers comportant le traçage ADN. Nous délirions gaiement en voiture quand il m'évoqua LUCA.
Et là, franchement, après mon article "Mon premier ancêtre : Adam" et le début de généalogie descendante que j'envisageai pour arriver jusqu'à moi, tous mes efforts furent anéantis. En effet, il allait falloir remonter beaucoup plus loin ...

LUCA pour Last Universal Common Ancestor, désigne le dernier ancêtre commun à toutes les formes de vie connues actuellement. En gros, mieux que Charlemagne, c'est lui, ou elle, qui détermine que nous sommes tous cousins.

Par contre, déception, pas de barbe fleurie ou de grande dame aux longs cheveux, LUCA est plutôt un organisme proche de la bactérie ; c'est dire le boulot que j'ai à faire pour remonter jusqu'à lui, sachant que l'on date son existence entre 3,5 et 3,8 milliards d'années, contre 5000 ans avec Adam. Je ne vous parlerai même pas du nombre de générations, ni du numéro sosa de cet ancêtre ...
De tout cela, une certitude : n'engagez pas une discussion avec un scientifique concernant la généalogie, il va vous en dégouter en vous présentant LUCA comme votre ancêtre. Autre constatation : nous descendons tous du même ancêtre, ce qui fait de nous des cousins potentiels, pour tous les êtres vivants, ce qui élargit considérablement le champ des collatéraux !
Bref, l'arbre phylogénétique de la vie, je préfère ne pas trop l'aborder en terme généalogique, c'est beaucoup trop pour moi.
info passion logo-240px
info soirat-240px
info pasarea-240px
Aller au haut