Alain Soirat généalogiste    
Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn
1914-1918 4Je me posais la question sur l'engouement provoqué par le centenaire de 1914-1918, engouement que l'on ne rencontrait pas à sa même valeur lors de la récente cérémonie du 11 novembre ... En regard de ce qui se passe sur le web, dans les réseaux sociaux, nous aurions du avoir 4 ou 500 personnes ; ce n'était pas le cas, bien que la participation fut plus forte que d'habitude.

Cet engouement, me disais-je, n'a pas l'air d'être un pur devoir ou travail de mémoire, même s'il en est, fort heureusement, la conséquence. Effet de mode alors ? Pas sûr, je pense qu'il y a beaucoup plus que cela, et si les généalogistes s'en sont autant emparé c'est qu'ils y trouvaient "matière à".
Effectivement, je penche de plus en plus pour cette idée : beaucoup de généalogistes ne se donnent pas de but bien précis, ils font de la généalogie, trouvent des ancêtres, les rassemblent, font un peu d'onomastique, cherchent ce que peut-être un brassier, trouve sur un bout de cadastre la maison d'un aïeul en Franche-Comté, et si par malheur ils ont un ancêtre dans le Gard ou la Haute-Vienne, râlent parce que les archives ne sont pas en ligne et qu'ils ne peuvent pas pratiquer l'ensemble des tâches  précédentes.

Aussi, donner autant de grain à moudre en mettant en ligne des registres matricules bourrés d'informations, des journaux des marches, des photos, des extraits de carnets particuliers, des journaux d'époque et des centaines de témoignages, force à se donner un but : mieux connaître nos parents susceptibles d'avoir été impliqués dans le conflit ; et, hélas, ils sont bien trop nombreux.
Même les archives encore à la traîne, internetement parlant entendons nous bien, vont s'y mettre et promettent des registres militaires avant même le moindre petit bout d'actes. C'est dire que les ci-avant nommés râleurs vont enfin pouvoir goûter un peu à ces archives tant convoitées.

L'Histoire familiale va donc faire un grand pas en avant, au-delà de la généalogie, et proposer une histoire, une grande histoire, tragique il est vrai, mais bien différente de la monotone existence de la plupart de nos aïeux. Dans nos familles nous pourrons alors constater qu'il y avait un avant et un après la première guerre mondiale, et si les progrès technologiques entrepris au 19ème siècle commençaient à chambouler en profondeur notre société, cet évènement parachèvera une modification des comportements et des conditions humaines.

Un grand bien ce centenaire pour la connaissance de notre Petite Histoire. Un bien que je tempèrerai par l'exagération quasi commerciale d'un grand nombre de sites confondant leur vocation marchande, toute légitime, avec un travail de mémoire non lucratif. Modération également dans l'appellation, parfois, de "célébration" de 1914-1918, difficile pour moi de célébrer une guerre !
Un grand merci donc à tous ces services qui ont oeuvré pour mettre à notre disposition autant de documents. Souhaitant que ces informations atteignent un maximum de personnes, fassent prendre conscience de la vacuité de l'intérêt de cette guerre et de la nécessité de ne pas reproduire les éléments qui ont conduit à son déclenchement.
logo geneanaute
Portail généalogique
info passion logo-240px
info soirat-240px
info pasarea-240px