Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn
histoire passeL'Histoire, celle avec un grand h, celle de notre pays, celle de notre famille est régulièrement proposée pour être revécue. C'est en quelque sorte l'invention de la machine à explorer le temps. Car si le passé n'est pas modifiable, son interprétation par la création d'une Histoire l'est. Telle interprétation d'un évènement pour lequel nous avons depuis des années la certitude de son existence vient à disparaître à la lumière d'une nouvelle information, pour de multiples raisons.

Le passé, au même titre que le présent ou le futur, définis dans des tranches temporelles, sont immuables ; nous n'en avons toutefois pas tous la même perception.

Généalogiquement les faits sont là, le passé nous révèle un évènement, un acte de naissance par exemple, et l'Histoire familiale se charge d'un nouvel élément, quasi certain, faisant revivre le passé. Quasi certain car pour un ensemble de raisons ce dernier peut changer : l'enfant non reconnu le sera plus tard ou le sexe de l'enfant, reconnu féminin jusqu'à son incorporation militaire, changera à ce moment là, et bien d'autres exemples encore, uniquement pour la naissance.

Il conviendra donc de parler parfois de passé et d'autrefois d'Histoire. Un évènement est passé, son interprétation sera Histoire, modifiable à souhait en fonction d'autres évènements, voire de l'humeur de la personne l'écrivant. L'Histoire, la grande, la belle, la vraie, celle qui sent bon le sable chaud, est truffée de ces exemples exploitant à outrance, embelissant, légendant des évènements, parfois mineurs, mais passés à la postérité pour la gloire d'un individu, ou pour son déshonneur. Et tout cela jusqu'à ce que d'autres historiens modifient cette Histoire parce qu'ils ont découverts d'autres évènements qu'ils interprètent à leur façon.

On le voit, l'Histoire est subjective, contrairement au passé, elle en est de fait vivante, présente et peut prétendre à expliquer le futur : tel ensemble répétitif d'évènements passés conduisent toujours à une situation précise. Cette même répétition dans le présent doit conduire à la même situation, c'est toujours la machine à explorer le temps, vers le futur. Plus la connaissance des évènements passés est importante, plus le futur peut paraître clair. L'Histoire est là pour porter ces informations à la connaissance de tous et développer des modèles de compréhension du futur ; l'interprétation de ces derniers et leur prise en compte par les acteurs du présent n'étant pas toujours chose facile !

L'erreur ne devrait pas être commise à nouveau ...
info passion logo-240px
info soirat-240px
info pasarea-240px
Aller au haut