Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn
Comme beaucoup de généalogistes de par le monde, vous avez peut-être l'occasion de vous servir, régulièrement ou occasionnellement, du site FamilySearch. Le site généalogique de l'Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours (les Mormons) va changer sa politique d'accés à ses millions de données à partir du 13 décembre 2017.

En effet, s'il était possible de consulter une grande partie des documents, d'interroger la base de données, de surfer sur le site sans s'identifier, cela sera obligatoire à partir de cette date.
Il est évoqué, entre autres, le fait que nombre de visiteurs passent à côté de beaucoup des possibilités offertes par le site, possibilités qui ne sont accessibles qu'à partir d'un compte.
Ces comptes, que l'on peut créer dès à présent, et depuis fort longtemps, devraient ainsi procurer beaucoup plus d'expériences aux visiteurs. Nous n'en doutons certainement pas mais préférons également avancer qu'il est toujours bon de savoir qui vient consulter des données, humain ou robot, curieux ou prédateur et de pouvoir communiquer avec eux ...
Je dois dire que depuis les nombreuses années que je fréquente les sites, aussi bien physiques que virtuels de cette Église, je n'ai pas eu vraiment à me plaindre d'une politique commerciale, encore moins de démarches d'adhésion ou de messages journaliers plus divers les uns que les autres.
Je pense donc qu'il n'y a pas vraiment de "risque" à créer un compte FamilySearch, compte gratuit de plus ; et qu'il est bon de le savoir et de le faire maintenant avant d'être surpris plus tard et de ne pas comprendre ce qui se passe. Le site a parfois cette fâcheuse tendance à mélanger le français et l'anglais ; pour les non initiés à la langue de Shakespeare, c'est un peu déroutant et parfois incompréhensible. Par exemple, l'annonce de cette modification est faite en français, et le "En savoir plus" est rédigé en anglais.
Il est vrai que si vous êtes réfractaire à ce genre de pratique, il vous reste les sites dits "gratuits et libres" mais dont les contenus des bases de données sont inversement proportionnels à leur liberté !
J'espère seulement que cette nouvelle formule permettra, en décembre ou dans quelques temps, de consulter en ligne depuis le site, les documents pour lesquels on ne peut accéder que depuis un ordinateur situé dans une de leurs bibliothèques.
Pensez à suivre les mises à jour de FamilySearch Europe depuis la page d'accueil du site du Geneanaute ou depuis cette adresse, qui n'est pas accessible depuis le site !
Bonne recherches !

25 novembre 2017 : le site FamilySearch ne donne plus de date, seulement un "bientôt".

Recherches

Gallica GALLICA
Geneanet
GÉNÉANET
Google
GOOGLE
info passion logo-240px
info soirat-240px
info pasarea-240px
Aller au haut